La mastite

La mastite

Il y a 2 semaines j'étais dans le dur niveau allaitement... Margot avait 3 semaines et c'est pourtant mon 3e allaitement. Mais finalement cela ne veut rien dire.
Vous avez porté beaucoup d'intérêt quand je vous ai raconté mon épisode mastite d'il y a une dizaine de jours. Beaucoup d'entre vous ont partagé de précieux tips pour soulager la mastite :) alors, on souhaite que vous puissiez les retrouver ici.
Pour celles qui n'ont pas suivi la petite histoire, il y a 2 semaines, j'ai commencé à avoir des douleurs au sein gauche. Mais aucune grosseur. Je pense donc au début à un engorgement passagé, puis le lendemain la douleur a commencé à être tellement forte que j'en ai eu de très grosses migraines, des courbatures dans tous le corps, comme un état grippal, mais aucune fièvre, une douleur au sein qui s'étend sur le bras que j'avais donc du mal à bouger. Impossible de porter mes filles. Du coup le lendemain je me décide d'appeler @boucher.ibclc notre consultante en lactation certifiée IBCLC. Résultats de fou ! En quelques heures mes migraines et courbatures ont disparu (alors que le doliprane ne faisait plus effet), une demie journée plus tard la douleur au sein s'est estompée. En 24h cette mastite était de l'histoire ancienne.
tout simplement en passant un coup de tel à ma consultante en lactation !
.
💡 les tips:
🧊- poche de glace toute la journée sur la douleur au sein dans le soutif
♨️- du chaud sur la douleur avant chaque tétée
💆🏻- massage sur la douleur pendant la tétée
🤱🏽- positionner bébé de sorte à ce que son menton soit au niveau de la douleur pendant la tétée
💊- doliprane
🥬- feuille de chou écrasée dans le soutif
>> et tous vos tips :
🐺- position de la louve
🧼- cataplasme d'argile
🛀🏻- bain chaud
🩹- homéopathie
💤- du repos !
🪥- l'utilisation de brosse à dents électrique pour casser la masse sous la douche - ou même d'un vibro ou le rasoir électrique de votre mari.

Sur avis de votre médecin et sur ordonnance :
- antibio (surtout si crevasses),
- ibuprofene
- orebine 500
- piocetine
- niflurine (crème locale)

Et vous votre mastite vous l’avez soigné comment ?

Bref évitez :

- un soufi trop serré qui pourrait comprimer un canal lactifère (c'était mon cas)

-attention aux coques ou coquillages mal positionnés qui viendraient comprimer le sein

- risques de morsures à l'apparition des premières dents de votre enfant

- vigilance quand vous dormez sur le ventre alors que vos seins sont pleins

- attention avec les engorgements lors des montées de lait ou quand bébé est malade (et tète moins)

Voilà pour nos conseils suite à nos expériences allaitement. Je n'avais encore jamais eu de mastite alors que j'en suis à mon troisième allaitement, ce qui ne veut finalement rien dire ! C'est même parfois source d'erreur car on peut baisser la garde!)

J'espère donc que ma petite expérience et tous ces tips vous aideront si jamais vous avez un soucis, mais n'oubliez pas que quoi qu'il arrive, il est super important de demander de l'aide, et conseil auprès de votre consultante en lactation certifiée IBCLC.

Un allaitement c'est naturel, mais c'est loin d'être inné ou facile !